INSTITUT HALIEUTIQUE ET DES SCIENCES MARINES
Offres de formation
Axes, unités et groupes de Recherche
La recherche fait partie intégrante de la mission de l'Institut. Elle est réalisée à travers une équipe de 27 chercheurs permanents, des doctorants et des chercheurs associés venants des universités et centres partenaires (Malagasy et étrangers).

La subdivision du Département Recherche s’articule avec les 5 thèmes de recherche proposées par l’Ecole Doctorale thématique Sciences Marines et Halieutiques.
Nos axes de recherches
  • Environnement marin et côtier 
  • Gestion des ressources marines et des eaux continentales, 
  • Aquaculture 
  • Biotechnologie marine et valorisation des ressources 
  • Pollution marine et assainissement
  • L'océanographie
Le Département coordonne plusieurs unités de recherche (laboratoire) et deux structures de recherche stratégiques. Les unités de recherche sont les principales structures de recherche qui dispose de leurs laboratoires, matériels de recherche spécifiques et de leur équipe de recherche.

Chaque unité de recherche est une structure autonome dans la gestion de ses infrastructures, de son personnel et de ses partenaires, sous la supervision de la Direction de l’IH.SM.

Par ailleurs, les chercheurs travaillant sur les mêmes thèmes, organismes ou écosystèmes se structurent en groupe rattaché ou non à une unité ou structure de recherche. 
Unités de recherche (U.R.) 
  • U.R. Aquaculture (www.polyaquaculture.mg
  • U.R. Biotechnologie marine et Valorisation des ressources 
  • U.R. Ecotoxicologie et Ecologie microbienne 
  • U.R. Océanographie physique 
  • U.R. Pêche et Gestion des ressources aquatiques 
  • U.R. Pollution Marine 
 
Structures de recherche 
  • CNDO : Centre National des Données Océanographiques 
  • Observatoire ICAM (Intoxication par Consommation d’animaux Marins)

Les groupes de chercheurs ...
Principales Applications des Résultats de recherche
Culture de la spiruline

Dr. Vololonavalona RAVELO et Pr. Daniel Ramampiherika ont tous deux contribués à la découverte de la souche de Spiruline actuellement en culture dans tout Madagascar et dans le monde.

Les deux chercheurs ont égaleent créé une société artisanale de culture de spiruline, dont les produits sont commercialisés en partie et distribués dans les centres de récupération des enfants malnouris et dans les hopitaux de Madagascar comme compléments alimenataires.

Elevage de concombre de mer

Dr. Richard RASOLOFONIRINA et Dr. Igor EECKHAUT (Université de Mons, Belgique) ont tous deux contribués à la découverte de la méthode de fécondation in vitro de l'holothurie (Holothuria scabra). Cette technique brevetée est actuellement utilisée par la société Indian Ocean Trepang qui produits à l'échelle industrielle du trepang d'aquaculture.

Dr. Thierry LAVITRA a complété la maîtrise du cycle de développement de cette espèce et ses résultats ont permis de choisir les méthodes de prégrossissement et de grossissement en mileiu naturel de l'holothurie d'élevage.

Nos partenaires principaux pour la recherche sur les holothuries
Culture d'algues rouges
Les premières essaies de culture d'algues rouges ont été réalisées à l'Institut vers la fin des années 1980. Les premiers aboutissements industriels ont vu le jour avec la création de la société BIOMAD. Avec le développement de l'aquaculture villageoise, la culture d'algues a été reprise par la société COPEFRITON en 2010. Depuis 2017, OCEAN FARMERS est la plus grande société fermière d'algues rouge de Madagascar.

Recherche fondamentale

Biodiversité

Biologie de conservation

Chaîne alimentaire et études de la production primaire

Océanographie physique et télédetection

Etude de courants marins

Aires Marines Protégées

La création et la gestion des aires marines protégées sont des taches généralement incombées aux communautés de bases avec l'appui des ONGs et des organismes publiques à caractère socio-environnemental. Le rôle de l'IH.SM est basique dans le processus de création et de gestion. Il se traduit par la réalisation des études préliminaires de la biodiversité et des aspects écologiques des écosystèmes cibles et de leur usage (pêche). Dans un second temps, l'Institut assure la formation des techniciens et managers de ces aires protégées créées (voir formation).